{Expérience} Brancher 100 pédales d’effets guitare en série !

Qu’elles soient numériques ou analogiques, il arrive un moment dans la vie du guitariste électrique où se dernier achète sa première pédale d’effet. De l’overdrive baveux à une wah-wah éloquente, les possibilités peuvent très vite se multiplier jusqu’à créer une infinité de son jouable ! Au milieu de ce grand terrain de jeu, le guitariste peut souvent s’y perdre, et va être amené à optimiser son matériel pour trouver la meilleure configuration possible. Enfin, voilà pour le commun des mortels. Pour d’autres, comme les guitaristes Juan Alderete de la Peña et Nick Reinhart de la chaîne YouTube Pedals&Effects, une idée contradictoire a émergé : brancher un total de 100 pédales en série entre la guitare et l’ampli.

Brancher 100 pédales d’effets guitare en série, une folie ?

Techniquement, il n’y a rien écrit dans la petite notice fournie avec votre pédale sur la limite d’effets à brancher en série. Le seul frein concerne l’alimentation… 100 pédales, c’est un mélange de 200 à 400 piles et branchement sur le secteur. Brancher 100 pédales, ça fait aussi un sacré nombre de câbles jack.. Ces limites logistiques n’ont pourtant pas arrêté les gars de Pedals&Effects. Au contraire, c’est avec ferveur qu’ils se lancent dans la méticuleuse connexion des overdrives, distorsions, chorus, reverb, delay, harmonizer, pitch-shifter, auto-wha, phaser et autre transformateur de signal. Une par une, jusqu’à la 100ème, Nick et Juan vont profiter de petits check-points pour tester le son à chaque grosse étape.

Le résultat est … Troublant !

 

Et vous, avez-vous déjà réalisé une expérience hors norme à la guitare ? 🙂

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *