Construire les accords de quinte et accords de puissance (power chords)

Les accords de puissance font un excellent prémisse aux bien plus cruels accords barrés. Ce sont aussi, par chance, les accords les plus utilisés dans le rock moderne. Dans le Métal et le classique, une forme aux allures similaire existe : les accords de quinte. Nous allons voir ensemble comment former un accord de puissance (power chord) et un accord de quinte en précisant leurs spécificités.

Un peu de théorie musicale : les accords de quinte

Un accord de quinte est un accord composé de trois notes : la basse fondamentale, la quinte, et la tierce. C’est un accord dit parfait du fait de ses sonorités stables et pleines en dépit qu’il soit majeur ou mineur. Il est souvent utilisé pour les introductions, les conclusions et les temps fort.

Pour le construire, un peu de théorie musicale. Sur le manche d’une guitare, on peut utiliser la gamme majeur pour retrouver la suite logique entre ces différent notes. En harmonie, on définit les intervalles entre les notes comme tel :

  • Fondamentale (I)
  • Seconde (II)
  • Tierce (III)
  • Quarte (IV)
  • Quinte (V)
  • Sixte (VI)
  • Septième (VII)
  • Octave (VIII)

A l’aide de la gamme majeur, on obtient les écarts suivant I – 1 ton – II – 1 ton – III – 1 ton – IV – 1/2 ton – V – 1 ton – VI – 1/2 ton – VII – 1 ton – VIII. Ce qui se traduit comme ceci sur le manche (voir figure 1) :

accords de quinte

Gamme majeur de La diatonique. Les notes en rouge forment un accord de quinte.


 

L’accord de puissance, ou Power Chord

Les Power Chords sont les accords les plus simples à produire car il ne se compose que de deux à trois notes. La fondamentale, la quinte et parfois l’octave. Premier pas vers les accords barrés, ils utilisent l’index, l’annulaire et le petit doigt pour se former. Les musicologues vous diront l’accord de puissance n’en est pas vraiment un. Le terme spécifique est : intervalle à fonction diatonique d’un mineur ou majeur. On gardera le terme de Power Chord pour plus de clarté.

Cet accord est extrêmement pauvre harmoniquement. Ce n’est pas le plus convaincant en son clair, il est malgré tout très utilisé dans le jeu avec distorsion. Sa simplicité harmonique laissant plus de place à l’effet, lui permettant d’y délivrer toute sa puissance.

accord de puissance

Les notes d’un power chord de La sur la gamme diatonique majeur (A).

Le petit conseil de cet article, c’est de vous entrainer à jouer des morceaux nécessitant des accords barrés (comme Hotel California de The Eagles) avec les accords de puissance. Peu à peu, essayez d’y ajouter votre majeur, et barrez la case entière avec l’index. Avec le temps, vos barrés seront efficaces et remplaceront vos accords de puissance en son clair.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *