Les acouphènes et la guitare : la pire maladie du musicien

Les acouphènes sont des bruits qui vont venir parasiter votre vie, comme un sifflement ou vrombissement permanent dans une ou deux oreilles. Il est majoritairement causé à la suite d’un traumatisme sonore fort, mais aussi par des causes plus aléatoires comme l’alimentation, le sommeil ou la nuque.

Pourquoi a-t-on des acouphènes ?

Si vous êtes musicien, les acouphènes sont vraiment un mal extrêmement gênant. Vous ne pouvez plus entendre le silence. Plus le niveau du bruit parasite généré par l’acouphène est élevé, et plus vous risquez de l’entendre, même au sein d’une conversation. C’est un bruit permanent que vous ne pouvez enlever, même en vous bouchant les oreilles. Un véritable enfer qu’on ne peut que soigner avec de la prévention.

Les acouphènes surviennent généralement à cause d’une traumatisme sonore fort, comme écouter de la musique trop forte, aller en boîte ou à un concert sans protections auditives ou même dans la rue avec un klaxon de camion, en entendant un larsen au téléphone… Les causes sont multiples mais viennent quasiment toujours d’une exposition à un volume sonore élevé. Je vous en supplie, protégez vous ! J’ai moi même eu ce genre d’expérience et je dois maintenant vivre avec. Je peux entendre à nouveau le silence à quelques rares occasions grâce à de la ré-éducation et un traitement. Prenez soin de vos oreilles ! Je vous explique comment vous protéger et éviter les acouphènes après. C’est un mal terrible pour les musiciens qui utilisent en permanence leurs oreilles.

Il existe d’autres causes comme une mauvaise alimentation avec un sang peu fluide. Une mauvaise hygiène de vie peut vous donner une sensation d’acouphène. Par ailleurs, vos cervicales, os de la machoire  et autres articulations peuvent faire pression sur des nerfs qui influent directement sur votre audition, générant ainsi une acouphène permanente. Par chance, un excellent ostéopathe/kiné pourra travailler avec vous et vérifier si votre mal vient de là.

Quels sont les deux types d’acouphènes ?

Il existe les acouphènes temporaires et les acouphènes chroniques. Vous avez tous vécu cette sensation d’avoir un sifflement dans l’oreille. On s’amuse à dire ” j’ai les oreilles qui sifflent, ça veut dire que quelqu’un parle dans mon dos “. En réalité, vous venez de subir une acouphène chronique et qui se résorbe sans intervention particulière. Malheureusement pour vous, si ce bruit ne disparaît pas après plusieurs jours, vous êtes victime d’une acouphène chronique. Elle sera là et diminuera avec un traitement mais le mal est fait. Pourtant, la grande majorité de la population ne sent pas une répercussion particulière sur leur qualité de vie. Vous vivrez avec et vous les oublierez si le bruit n’est pas trop fort. En moyenne, 15% de la population souffre d’acouphènes et seulement 1% possède des acouphènes vraiment gênantes.

Une guitariste et musicienne qui a mal aux oreilles à cause du bourdonnement et du sifflement provoqué par les acouphènes.

Soignez ses acouphènes et en guérir vient surtout d’une excellente prévention et protection de vos oreilles !

Comment soigner une acouphènes en étant musicien ?

En tant que guitariste, il se peut que vous jouez avec un amplificateur, que vous ayez un groupe de musique et que vous fassiez des concerts. Il n’y a qu’une seule chose que je peux vous dire : protégez-vous ! Les boules quies en mousse que vous retrouvez dans les supermarchés sont très efficaces mais ne délivreront pas une bonne qualité audio. Il existe des filtres très intéressants produits par la marque accoufun. Je vous recommande vraiment d’essayer ces protections auditives. Elles baisseront les décibels tout en permettant de garder une qualité de son optimale. Je sais qu’elles peuvent être gênantes et moches, mais ce sera toujours plus agréable que d’avoir cet affreux sifflement à vie. Une fois que le traumatisme sonore est là, il n’y a que peu de choses à faire : agir dans les 24h. Rendez-vous aux urgences d’une grande ville, un ORL sera sûrement de service ou l’équipement y sera adapté. On vous prescrira alors de la cortisone, réputée efficace et à prendre très vite suite au traumatisme, ainsi que des fluidifieurs et stabilisateurs comme du tanakan (le tanakan est disponible sans ordonnance). Le but est de fluidifier le sang et de permettre une meilleure récupération. Vous pourrez ainsi limiter les dégats.

Par ailleurs, l’hypnose et la “re programmation du cerveau” permet de lui apprendre à ignorer ce bruit si gênant, à tester !

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *