Les différentes formes d’accords de guitare

Il existe différentes formes d’accords à la guitare qui permettent ainsi de leur attribuer un nom particulier. Qu’ils soient très communs pour un guitariste comme les principaux accords mineurs, majeurs ou 7ème, il existe aussi les accords sus et add. On vous explique comment jouer ces accords de guitare plus rares et peu communs à la guitare !

Comment est composé un accord de guitare ?

Les accords à 3 notes ou plus

Voici une question importante à se poser avant de chercher à jouer des accords. De quoi est formé un accord de guitare ? Bien entendu, ne pas le savoir ne vous empêchera pas de jouer des musiques à la guitare folk autour d’un feu de camp, mais il est toujours intéressant de savoir ce qu’on joue et pourquoi. Voici quelques règles à savoir en tant que guitariste :

  • Un accord est toujours composé de 3 notes, à savoir la tonique, la tierce et la quinte. On nomme ces accords une triade.
  • Les accords à plus de 4 notes sont nommés les tétrades.
  • La fondamentale, c’est à dire la note la plus grave, donnera le nom de l’accord.
  • La tierce permet de donner la couleur de l’accord, l’exemple est très parlant sur un accord majeur qui sonne joyeux, à l’inverse d’un accord mineur qui sonne triste. Si la tierce est mineure, l’accord sera mineure. Si la tierce est majeure, l’accord sera majeur.

Petit rappel : les notes existantes à la guitare sont « Do do# ré ré# mi fa fa# sol sol# la la# si » et leurs octaves supérieures ou inférieures. Dans cette suite de notes, elles sont séparées à chaque fois d’un demi-ton. Voyons maintenant l’application d’une règle pour créer une forme d’accord. Il faut cependant connaît le nom des notes sur le manche de votre guitare et savoir lire une grille d’accord à la guitare.

La gamme de do majeur et l'exemple des écarts de tons qui séparent chaque note.

La gamme de do majeur et l’exemple des écarts de tons qui séparent chaque note.

Nous allons chercher à créer un chord de do majeur.

  • La fondamentale est un Do, c’est la note la plus grave présente sur la 5ème corde en 3ème grave. L’accord sera donc un accord de Do
  • La tierce est majeure car on cherche à avoir un Do majeur. Il faut donc 4 demi-tons de plus pour former une tierce majeur. On passe donc du Do au do dièse, du do dièse au ré, du ré au ré dièse et du ré dièse au mi. La tierce est donc Mi
  • La quinte est placée 3 tons et demi plus haut que notre fondamentale. On arrive sur un Sol

Notre accord de do majeur sera donc composé du Do, du Mi et du Sol. En tablature, sa représentation sera X32010 ce qui donne bien X Do mi sol do mi. Peu importe si plusieurs notes se répètent tant que les 3 principales sont présentes. Si vous ne savez pas lire une tablature, nous vous apprenons tout ce qu’il faut savoir !

On va pouvoir maintenant transformer cet accord de différentes manières. On observe que le Do majeur est composé d’abord d’une tierce majeure (Do vers mi donne 4 demi tons), puis d’une tierce mineure (mi vers sol donne 3 demi-tons).

  • Si on inverse les tierces pour que la première soit mineure et la seconde majeure, on obtient un accord de Do mineur noté Cm composé du Do, ré# et sol
  • Si on met deux tierces majeures qui se suivent, on obtient un Do augmenté, noté Caug, composé des notes Do, mi et sol#.
  • Si on remplace le tout par deux tierces mineures, on obtient un do diminué avec do, ré # et fa#

Tout est question d’intervalle pour composer ses accords. Il suffit d’utiliser la fondamentale (ou la tonique pour les gammes de musique) et de construire des écarts d’intervalles pour créer des tierces mineures ou majeures, des quintes augmentées, diminuées, justes et ainsi de suite.

Mais qu’est ce qu’un accord à deux notes ?

Un accord à deux notes est une triade qui a perdue sa tierce ! Il y a donc présence d’une fonda

Intervalles en fonction de la gamme de do majeur

Intervalles en fonction de la gamme de do majeur

mentale et de sa quinte qui peut être soit juste, augmentée ou diminuée. Vous l’avez compris, ici, il n’est plus question de tierce, c’est pour cela qu’il est difficile de définir ensuite sa forme parmi les mineurs, majeurs, etc. fort heureusement, il existe des accords de deux notes avec des noms particuliers comme par exemple les accords de puissance que vous pouvez pratiquer avec nos cours de guitare dans la méthode du chapitre 2.

Si nous prenons notre exemple avec une fondamentale de Do nous pouvons :

  • Avoir une quinte diminuée ce qui nous donnerait Do et Fa# et donc un Do5#
  • Avoir une quinte juste avec Do et sol, le fameux accord de puissance nommé Do5 ou C5, très utilisé dans le rock et le metal.
  • Avoir une quinte augmentée composée de Do et sol# et donc un Do5b ou C5b.

Dire qu’un accord est composé de deux notes est un léger abus de langage sans gravité que n’importe quel musicien acceptera.

Les accords les plus utilisés à la guitare

Chaque guitariste connait des accords par coeurs. Les accords majeurs, mineurs et 7ème sont les plus connus, voyons ce qu’ils ont dans le ventre ! Ils vous permettront de jouer une majorité de morceaux connus et faciles à jouer.

Les accords majeurs

Nous l’avons expliqué plus haut dans cet article de théorie musicale au sujet des accords, qu’un accords majeur est composé d’une fondamentale, sa tierce majeure et d’une quinte. L’accord majeur a une sonorité joyeuse. Il existe plusieurs formes d’accords majeurs. Vous pouvez par exemple faire un Sol majeur en 320003 ou avec un barré en 355433.

Le do majeur a un do, un si, un ré, un do et un mi. Je vous laisse déduire les autres notes qui composent ces accords

Le do majeur a un do, un si, un ré, un do et un mi. Je vous laisse déduire les autres notes qui composent ces accords 🙂

Les accords mineurs

Même chose, un accord mineur à la guitare et même en musique est constitué de sa fondamentale, d’une tierce mineure et de sa quinte juste. Même chose, vous pouvez en trouver facilement grâce aux barrés des accords majeurs en réduisant la tierce d’un demi ton pour créer une forme d’accord mineure. Il suffit par exemple dans un accord barré 355433 de retirer votre majeur (le doigt, pas l’accord 🙂) pour obtenir un 355333 qui est un accord de sol mineur.

Le la mineur a un La en basse, un mi, un autre la, un do et un mi.

Le la mineur a un La en basse, un mi, un autre la, un do et un mi.

Les accords septièmes ou 7ème

Les accords 7 sont constitués de notes qui vont donner la couleur harmonique d’un accord septième. Ces notes la tierce et la septième. Ces accords sont énormément utilisés dans le jeu du blues.

  • Ils sont composés de 4 notes ce qui en fait des accords riches.
  • Il existe plusieurs formes d’accords 7. Le 7m, le 7, le -7 et le 7M ou M.

Ils sont formés d’un empilement de 3 tierces donnant ainsi 4 notes. La fondamentale, puis la tierce, la quinte et la septième

L’accord septième dominante (7)

Formé d’une tierce majeure, une quinte juste et une septième mineure.

L'accord E7 est constitué d'un Mi, un si, un ré, un sol#, un si et un mi. Le g7 contient un sol,  si, ré, sol, si et fa#

L’accord E7 est constitué d’un Mi, un si, un ré, un sol#, un si et un mi. Le g7 contient un sol, si, ré, sol, si et fa#

Le septième mineur (7m)

Constitué d’une tierce mineure, une quinte juste et une septième mineure.

L'accord Cm7 est composé de Do, sol, la#, ré# et sol. Le Dm7 est composé d'un Ré, d'un La, d'un Do et d'un Fa

L’accord Cm7 est composé de Do, sol, la#, ré# et sol. Le Dm7 est composé d’un Ré, d’un La, d’un Do et d’un Fa

Le septième majeur (7M)

Composé d’une tierce majeure, une quinte juste et une septième majeure.

Le septième demi-diminué (-7 b5)

Réalisé à l’aide d’une tierce mineure, une quinte diminuée et d’une septième mineure

Des accords plus rares

Bien moins communs que les accords mineurs et majeurs ou 7ème, il existe des accords aux noms plus étranges mais tout aussi logiques. Leur sonorité permet de donner une autre couleur à votre jeu de guitariste lors de vos improvisation ou phases de composition. La théorie et le raisonnement reste le même, c’est accessible aux débutants comme aux guitaristes les plus confirmés). Néanmoins ce n’est pas une obligation des les affronter pour jouer des chansons faciles.

Les accords suspendus

Un accord suspendu est un accord où nous allons remplacer la tierce par une quarte juste (donc 2,5 tons plus haut que la fondamentale) ou par une seconde (1 ton au dessus de la fondamentale). On supprime donc la tierce de l’accord qui enlève le caractère mineur ou majeur de l’accord, ce qui donne la naissance à deux accords suspendus.

Les sus2

L’accord de guitare sus2 est composé d’une fondamentale, d’une seconde majeure (seconde = 2) et d’une quinte. D’où le nom sus2.

Les accords sus4

Ces formes d’accords sont composés d’une fondamentale, une quarte (quarte = 4, ça ressemble à 4) et d’une quinte, ce qui donne le nom sus4

Les accords add ou “ajout”

Comme d’habitude, le nom est logique. On va venir “ajouter” une note supplémentaire à cet accord.

L’add

On rajoute une note par rapport à la fondamentale qui est désignée en fonction de l’indice ou le nombre présent à coté du mot “add”.

Pour un add9 par exemple, on rajoute la neuvième note majeure par rapport à la fondamentale en fonction d’une gamme. Si vous prenez un accord de Do, vous allez réciter la gamme de do. Do, ré, mi, fa, sol, la, si, do, ré. La 9ème note est un ré. Vous pouvez aussi chercher la seconde de l’octave ascendante pour la retrouver.

  • Si votre tierce est majeure, c’est à dire composée de 2 tons, ce sera un accord add9.
  • Si elle est mineure, donc de 1,5 ton, il sera noté madd9.

un autre exemple ? Si on prend une tonique de La, on cherche sa tierce mineure qui est do, sa quinte juste est mi et sa neuvième majeure est si. Nous avons La Do Mi Si !

Que faire avec les add2, 4, 11 et 13 ?

l’add2 demande d’ajouter la seconde majeure, l’add4 la quarte juste, l’add11 la onzième juste et add13 la triezième majeure.

Les renversement d’accords

Le mot parle de lui même, nous allons reverser l’accord pour en constituer un autre. Il faire référence à la note située à la basse d’un accord. Si l’accord est réalisé par superposition de tierces majeures ou mineures, il est dit à l’état fondamental car la fondamentale se situe bien à la basse, c’est donc la note la plus grav. Par contre, si cela n’est pas le cas, c’est qu’il y a présence de renversement et une autre note remplace alors la fondamentale elle même.

On peut imaginez plusieurs genres de renversement, comme mettre la tierce à la basse, la quinte, la septième ou la neuvième dans ce système tonal. Par la suite, vous pourrez utiliser les gammes et les modes sur ces différents accords pour continuer votre improvisation et composition.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *