Apprendre le 12 mesures blues à la guitare : schéma, accords et mélodies

Lorsque l’on commence à apprendre le blues en guitare, il y a quelques rythmes et accords à connaitre. Puis enfin, une structure unique, transposable sur tout le manche, qui vous permettra d’accompagner vos amis. Le 12 mesures blues ! Lumière sur la séquence la plus standardisé de l’histoire de ce style incomparable !

Le 12 mesures blues : une histoire d’harmonie ?

Aussi appelé 12 bar blues en anglais, ce schéma dénote une progression d’accords sur 12 mesures de 4 temps. Il s’agit de la cadence de base du blues et se calque sur le I – IV – V. A savoir, fondamentale, quarte et quinte. Dans le but d’éviter les barrés, on réaliser un blues en A. Selon la séquence vue précédemment, on obtient alors les accords A (I) – D (IV) – E (V).

Sur douze mesures, cela nous donne : A (I*1) – D (IV*1) – A (I*2) – D (IV*2) – A (I*2) – E (V*1) – D (IV*1) – A (I*1) – E (V*1)

grille 12 mesures blues

Séquence : la grille du 12 mesures blues.

Que vous les jouiez en shuffle ou sur des rythmes brossés, tant que vous suivez le schéma ci-dessus, vous serez en sync avec les autres musiciens.

En changeant de fondamentale mais gardant la structure, vous pouvez aisément transposer le blues sur n’importe quelle tonalité. Un blues en G ? I (G) – VI (C) – V (D). Un blues en Mi ? I (E) – IV (A) – V (B).

La mélodie et le 12 mesures blues

L’histoire de cette séquence blues est intimement lié à la gamme pentatonique. Cette dernière à même une variation dîtes ” blues ” dédié à l’accompagnement mélodique. En identifiant les degrés I – IV et V, l’objectif dans l’improvisation va être de tomber sur la bonne note au moment du changement d’accord.

gamme blues

Les 5 positions de la gamme blues (variante de la pentatonique).

Bien sûr en blues, c’est tout une panoplie de gammes diminués, et position d’arpèges à utiliser spécialement pour l’occasion.

Enfin, il existe de petit licks de closure en blues que l’on appelle les Turn Arounds.

D’où vient le 12 mesures blues et pourquoi est-il si populaire ?

La réponse réside probablement dans sa simplicité. Le 12 mesures blues est une structure qui dans sa progression est entraînante et facile à retenir. Sa base solide permet aux guitaristes de donner plus de place à l’improvisation, que celle-çi soit mélodique, ou rythmique. Les morceaux les plus connus issues du 12 mesures blues sont :

    • The Andrews Sisters – La ritournelle du Boogie Woogie
    • Ray Charles – What’d I Say
    • Muddy Waters – Train Fare Blues
    • Howlin’ Wolf – Evil
    • Big Joe Turner – Shake, Rattle, and Roll
    • Nappy Brown – Night Time is the Right Time mais rendue célèbre par Ray Charles
    • Henry Mancini – Baby Elephant Walk
    • The Surfari – Wipeout
    • James Brown – Night Train et I Got You (I Feel Good)
    • Duffy – Mercy
    • Gene Vincent – Be-Bop-A-Lula
    • Elvis Presley  – Hound Dog, All Shook Up et une variante dans Heartbreak Hotel

De très nombreuses chansons par The Beatles et écrites par John Lennon et Paul McCartney : Can’t Buy Me Love, Day Tripper, I Want You (She’s So Heavy), Why Don’t We Do It In the Road, (They Say It’s) Your Birthday, For You Blue et Yer Blues.

  • Louis Prima – Jump, Jive and Wail
  • Johnny Cash – Folsom Prison Blues (une progression en 11 mesures)
  • King Oliver – Dippermouth Blues
  • Mungo Jerry – In the Summertime
  • Little Richard – Tutti Frutti
  • The White Stripes – Ball and Biscuit
  • ZZ Top – Tush (variante rock du 12 mesures blues)
  • Prince – Kiss.
  • Georgia Satellites – Keep Your Hands to Yourself
  • Stevie Ray Vaughan – Pride and Joy
  • Led Zeppelin  – Rock and Roll, Since I’ve Been Loving You, The Girl I Love She Got Long Black Wavy Hair et leurs reprises de You Shook Me et Travelling Riverside Blues.
  • Tracy Chapman – Give Me One Reason
  • Le thème de Batman par Neal Hefti (aussi surprenant que cela puisse paraître)
  • KC and the Sunshine Band – Boogie Shoes

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *